Faire-part de naissance de Moésie

C’était en … 2011

Matériel

des enveloppes translucides

du papier épais (26 cm de long x 10,5 cm de large par faire-part)

1 plioir

1 latte

du papier double-face ou de la colle en ruban (roller)

du papier calque pailleté ( 13 cm de long x 10,5 cm de large par faire-part)

1 marqueur Posca assorti au papier

2 perforatrices de tailles différentes et de même motif ( ici, des papillons)

du papier japonais imprimé et épais

du papier japonais coordonné

1 imprimante

1 photocopieuse

1 trancheuse

Réalisation de la carte / face avant (26 cm x 10,5 cm)

Faire un pli à 11,3 cm, à l’aide du plioir et de la latte.

Perforer des papillons et les positionner sur la face avant (papier japonais imprimé et épais). Les coller avec de la colle en bâton.

Et maintenant, place à votre imagination et votre créativité…

Inscrire le prénom de l’enfant au Posca et de votre plus jolie écriture.

Relier les papillons au prénom, par un enchevêtrement d’arabesques, à main levée.

Grossir les traits à certains endroits, faire des boucles…

Réalisation de la carte / face intérieure

Couper 2 bandelettes de papier de 10,5 cm x 2 cm, dans les 2 papiers différents.

Utiliser la colle en ruban (roller).

Coller celle du fond.

Superposer la suivante sur celle du fond en la recouvrant à moitié.

Réalisation du feuillet intérieur (13 cm x 10,5 cm)

Créer votre texte d’annonce, sur un rectangle de 13 cm x 10,5 cm.

On peut mettre 4 textes par feuille A4.

Conseil  : Si vous faites le choix, comme moi, d’imprimer sur calque, des essais préalables sont indispensables.

D’après mon expérience et mon imprimante jet d’encre, cette dernière  diffusait l’encre dans le calque avec certaines couleurs.

Je préconise comme solution d’écrire le texte sur papier blanc et de faire des photocopies sur calque (minimum 80 g) si vous rencontrez le même souci que moi.

Coller le feuillet sur sa partie supérieure avec une fine ligne de colle en ruban.

Coller par dessus et de manière centrée, un petit papillon.

pdf-evenement-photos-suppl-faire-part-moesie

Faire-part de naissance d’Augustin : un faire-part parfumé

C’était en … 2004

Chaque personne l’ayant reçu, a pu le glisser dans son linge pour le parfumer, l’utiliser comme marque-page…

Matériel

de la lavande séchée

du ruban satin de 3 mm de large (4 cm par faire-part)

du double face

de la tarlatane (8,5 cm x 11,5 cm par faire-part)

du papier en fibre d’abaca (7,5 cm x 10 cm par faire-part) (Ce papier est souvent utilisé pour les emballages par les fleuristes.)

1 entonnoir de petite taille

du fil assorti

1 machine à coudre

du papier japonais (6 cm x 7 cm par faire-part)

1 joli cachet

1 marqueur assorti

de l’encre assortie à séchage rapide

1 rouleau de linogravure

Réalisation

Couper la tarlatane et le papier d’abaca.

Placer de manière centrée le papier d’abaca sur la tarlatane et piquer au point droit les deux côtés et le fond (en forme de U afin de pouvoir y glisser le faire-part).

Couper la feutrine.

Placer à l’aide d’un tout petit bout de double face le ruban plié en deux et le coller au milieu de la largeur supérieure de la feutrine, afin de faire une boucle de suspension.

Superposer la tarlatane sur la feutrine et piquer au point droit, à 0,5 cm du bord, tout le tour.

Laisser une petite ouverture dans le bas du faire-part, pour pouvoir glisser l’entonnoir et verser à l’intérieur, l’équivalent à peu près, de deux cuillères à soupe de lavande séchée.

Fermer l’ouverture.

Couper le papier japonais.

Encrer verticalement puis horizontalement votre cachet, à l’aide du rouleau de linogravure.

Imprimer le cachet et écrire à la main le prénom et la date de naissance de l’enfant.

Glisser l’annonce de faire-part dans la pochette.

Les enveloppes utilisées pour l’envoi étaient  en papier translucide (ou papier-beurre).

pdf-evenement-photos-supplementaires-faire-part-daugustin

Faire-part de naissance de Laszlo

C’était en … 2003

Matériel

1 machine à coudre et du fil assorti

du papier calque (24 cm de long x 19 cm de large par enveloppe)

du papier double-face ou de la colle en ruban (roller)

des plumes

des paillettes en étoiles

du papier calque nacré ( 20 cm de long x 12 cm de large par pochette intérieure)

de belles grandes plumes très duveteuses

1 cutter

1 morceau de carton ( 8 cm x 15 cm)

1 bloc de MDF de 7 cm x 11 cm x 15 mm

du fil de fer souple (cadre du faire-part)

du fil de fer très souple (pour fixer les perles)

des perles assorties

1 marqueur

1 perforatrice ( ici, une toute petite étoile)

du papier de couleur (16 cm x 5 cm par annonce de faire-part)

1 imprimante

1 petite pince coupante.

 

Réalisation des enveloppes

Prendre du papier calque (24 cm de long x 19 cm de large par enveloppe)

Faire un pli à 11 cm, dans la largeur. Ce sera la face arrière.

Placer les 13 cm vers vous et laisser un espace de 2 cm, en haut, pour faire le rabat de l’enveloppe.

Piquer à la machine, sur 11 cm, avec un point droit, les deux coutures, à gauche et à droite, pour pouvoir fermer l’enveloppe.

Faire une troisième piqure de 11 cm de long, à 5 cm de la couture de gauche.

Glisser des plumes et des paillettes dans l’espace de 5 cm.

L’adresse devant être bien visible, prévoir un feuillet blanc à glisser dans l’enveloppe, si votre faire-part est trop coloré.

Marquer un pli sur les 2 cm du rabat et coller le double-face sur le côté intérieur de l’enveloppe.

 

Réalisation de la pochette (dans laquelle sera glissé le faire-part)

Faire 2 plis dans la largeur. Le premier en partant du haut, à 6 cm et le second, en partant du bas, à 5 cm. Le rebord de 6 cm est apparent et vient par-dessus.

Glisser le carton dans la pochette et faire 2 traits au cutter, parallèles entre eux, au milieu.

Passer la plume dans les 2 épaisseurs.

Votre pochette est prête.

 

Réalisation du cadre en métal

Couper un fil de 117 cm.

Laisser 5 cm (pour la boucle) et commencer à suivre le bord du bloc de MDF, en partant du milieu de la largeur, en haut.

Faire 3 fois le tour et finir en tournant plusieurs fois, la fin du fil, à l’endroit de démarrage.

Avec la fin du fil, faire un pli  dans lequel sera glissé l’annonce de naissance.

Couper l’excédent du fil.

Avec les 5 cm que vous avez réservé, faire une boucle autour d’un marqueur pour lui donner une forme bien ronde et tourner plusieurs fois le fil, sous la boucle, pour la consolider.

Placer les perles, au milieu des 3 autres côtés, à gauche, à droite et en-dessous.

Prendre le fil de fer très souple et le tourner autour du fil de fer du cadre, enfiler des perles et le tourner plusieurs fois, à nouveau.

Couper les excédents avec une petite pince coupante.

 

Réalisation de l’annonce.

A l’ordinateur, prévoir des cadres de 16 cm x 5 cm, dans lesquels, vous prévoirez

2 zones. Celle de droite avec votre texte et celle de gauche avec les détails pratiques (adresse…).

Couper et plier vos cadres. Perforer en haut, au milieu, à travers les 2 couches de papier.(perforatrice petite étoile)

Suspendre vos faire-parts.

faire-part-laszlo-photos-supplementaires

Faire-part de naissance de Margot

Cette réalisation est abordable pour les gens qui pensent ne pas avoir des doigts de fée mais la patience sera de rigueur.

Si vous vous sentez d’attaque, veillez à travailler en série, étape par étape afin de gagner un maximum de temps.

N’hésitez pas à déléguer…la grande soeur, le papa, mémé Henriette…chacun sa petite partie et comme ça, il reste une belle surprise au final.

Matériel

Feuille A4 de 160 g minimum ( = 2 cartes de faire-part)

1 cachet pour la face avant du faire-part

de l’encre à séchage lent

de la poudre à embosser (poudre qui gonfle sur l’encre et forme le cachet en relief)

1 décapeur thermique ou un grille-pain

1 rouleau de linogravure

de petits strass autocollants

des breloques (ici de petites clés)

du ruban (maximum 4 mm de large) de type organza

des oeillets décoratifs (ici dorés) et le matériel pour les placer (tapis, marteau et emboutisseur ou autre système équivalent)

de la ficelle blanche (des morceaux de 13 cm)

de la viseline ou un voile de coton ou du filtre à café…. en bref ce qui ressemble point de vue matière à un sachet de thé.

1 cutter

des ciseaux

du double face

de la colle en bâton

du joli papier décoratif qui servira à réaliser l’étui du sachet de thé.

1 morceau de carton (20 cm x 10 cm)

de petites graines ( ici de roses trémières)

du calque (minimum 80g), si vous voulez glisser l’annonce de naissance dans la carte de faire-part

Fabrication de la carte

C’est l’étape dernière minute.

L’impression de votre texte doit se faire avant de faire l’impression du cachet.

Il n’est pas possible de passer les feuilles avec le cachet dans l’imprimante, il se dédouble et est abimé.

Vous pouvez aussi faire votre texte sur papier calque et le glisser ou l’accrocher dans la carte.

Conseil  : Si vous faites le choix d’imprimer sur calque, des essais préalables sont indispensables.

D’après mon expérience et mon imprimante jet d’encre, cette dernière  diffusait l’encre dans le calque avec certaines couleurs.

Je préconise comme solution d’écrire le texte sur papier blanc et de faire des photocopies sur calque (minimum 80 g) si vous rencontrez le même soucis que moi..

Impression du cachet

Mettre le rouleau de linogravure dans l’encre et le passer ensuite sur la surface du cachet (sens vertical et horizontal).

Imprimer votre cachet sur la face avant de la carte et verser la poudre sur l’encre.

Faites-la «  voyager  » en tapotant afin que toute l’encre soit recouverte.

Vous ferez cette étape au dessus d’une feuille de brouillon pliée en deux pour récupérer l’excédent de poudre.

Vous pourrez ensuite facilement le remettre en pot.

Sur l’exemple que je vous propose, j’ai fait l’impression de deux cachets l’un à côté de l’autre afin de faire un dessin plus compliqué.

Vous trouverez de très beaux assemblages à faire en magasin de créativité.

Toutes les poudres ne gonflent pas de la même manière…Vous aurez de beaux résultats avec la gamme Artémio.

Faire sécher la poudre à l’aide du décapeur ou du grille-pain à une distance de 5 à 7 cm. Visuellement vous verrez la poudre se transformer. Bouger alors de place afin de ne pas surchauffer cette zone. Votre résultat en serait altéré.

Placer éventuellement un ou quelques petits strass pour féminiser la création.

Fabrication de l’étui à sachet de thé.

Découper un rectangle de 17,5 cm x 7 cm, dans du carton assez dur (dos de bloc de feuille par exemple)

Le tenir de manière verticale et prendre un objet qui fait une belle courbe (bol, verre, assiette) et faire l’arrondi du dessus.

Utiliser votre carton pour faire l’empreinte des étuis à l’arrière du papier décoratif et les découper.

Faire un pli horizontal en partant du dessus à 2 cm et un autre à 7,5 cm plus bas.

Faire un petit rectangle  de 3,3 cm x 2,7 cm sur un carton.

Il correspondra à l’encoche rectangulaire sur la partie qui revient vers vous.

Tracer ce rectangle de manière bien centrée et découper.

Faire un petit trait au cutter de manière centrée et à 7 mm en partant du bord dans l’arrondi afin de passer votre ruban.

Placer votre breloque et faire un noeud.

Couper votre ruban en biais et brûler délicatement les extrémités afin qu’il ne s’effiloche pas.

Pour cacher l’arrière du ruban, côté intérieur, vous pouvez refaire une découpe arrondie et la coller par dessus. (largeur 7 cm  et hauteur 1 cm arrondi compris)

Le résultat sera alors parfait  et consolidé!

Couper des morceaux de double face de 6,5 cm.

Prendre des ciseaux de grande taille et couper en une fois, le double face dans sa largeur.

Placer ces deux morceaux le long des bords à gauche et à droite de la partie centrale.

Enlever la pellicule de protection et rabattre la face avant afin de refermer l’étui.

Fabrication du sachet de thé.

Couper des bandelettes de 14 cm x 5 cm dans la matière choisie.

Les couturières feront une piqûre et retournerons le sachet, les autres fermeront avec du double face (de nouveau coupé en deux dans sa largeur) en faisant des replis vers l’intérieur ou non  !

Faire un trou de manière centrée et à 1,5 cm du bord supérieur, dans les deux couches.

Mettre les graines dans le sachet.

Placer l’oeillet à l’aide de l’outillage  adéquat  :

un tapis spécial œillet : nécessaire pour protéger votre table, il s’agit d’un tapis spécial souvent de petite taille qui résistera à votre emboutisseur et évitera de faire aussi un trou dans la nappe ou d’enfoncer votre bois. Vous pouvez aussi utiliser un morceau de planche…recouvert d’un tissu.

un perforateur/emboutisseur pour œillet  : On le place à l’arrière de l’oeillet et on le frappe avec le marteau.

Rentrer l’extrémité de la ficelle blanche dans l’oeillet.

Replier vers l’arrière les deux coins du bord supérieur, mettre du double face (4cm de long). Enlever la pellicule de protection et faire un pli de 1 cm à l’arrière et refermer.

Coincer l’autre bout de la ficelle entre 2 petits morceaux de papier cartonné.

Sur la face avant, vous aurez préalablement imprimé ou écrit votre petit message (Ici  : Un parfum à sentir une petite fille à regarder grandir).

Je vous conseille de rajouter dans votre faire-part une notice indiquant aux gens la manière de planter les graines et bien signaler que ce n’est pas un sachet comestible  ! On ne sait jamais…

pdf-photos-faire-part-de-margot