Montre bracelet charms

Montre bracelet charms

J’ai réalisé ce bracelet-montre avec 23 élèves, pour la fête des mamans.

 ( J’espère que ces dernières auront été contentes 🙂 ).

Nous avons fait ensemble, chaque étape, en attendant tout le monde et en s’entraidant.

Temps mis  : 2h

Le principe est d’enfiler des breloques, sur différents fils.

Veiller néanmoins à ce qu’aucune breloque ne le soit à hauteur du cadran de montre.

La longueur totale du bracelet-montre est de 12 cm.

Des photos sont disponibles via le document PDF joint. 

Vous trouverez les fournitures sur internet.

Matériel

du fil de coton ciré 1,5 mm

1 paire de ciseaux

des breloques étoile, oiseau..

de petits anneaux décoratifs

1 breloque infini, love, barrette avec strass…

4 mini breloques de 2mm à enfiler

1 étoile charms (bellière)

1 cadran de montre

du ruban satin de 8 mm de large

de la colle à bois

de petites pinces ou des pinces à linge

du papier-collant

2 fermoirs griffe à aplatir (30 mm de long)

1 pince plate

1 double anneau

1 chainette (7cm)

1 fermoir mousqueton

Réalisation des fils tressés.

Couper 3 fils de 20 cm, les nouer ensemble à une extrémité et les maintenir sur le bureau à l’aide d’un papier collant.

Faire une tresse bien serrée et enfiler une breloque (ici étoile ou oiseau) à 3, 4, 7 ou 8 cm…au choix.

Enfiler sur la tresse, un anneau décoratif si vous le souhaitez et nouer les 3 fils, à la fin de la tresse.

Réalisation du fil avec infini, love…

Couper un fil de 9 cm et l’autre de 15 cm.

Le plier en deux, glisser la boucle dans l’attache de la décoration ou dans la décoration et repasser les deux extrémités du fil dans la boucle faite.

Faire à l’identique de l’autre côté.

Si vous éprouvez des difficultés, à rentrer le fil de coton plié en deux, dans l’attache, vous pouvez vous aider d’un très fin fil de fer.

Faire un « V » avec le fil de fer, coincer le fil de coton dans le « V » , glisser les deux extrémités du fil de fer dans l’attache et tirer.

Réalisation des fils avec l’horloge

Couper 2 fils de 14 cm.

Enfiler le fil dans l’attache du bas du cadran. Mettre une mini breloque à gauche et une différente à droite.

Faire la même chose de l’autre côté en inversant les breloques.

Réalisation du fil avec la bellière

Prendre 2 fils de 18 cm.

Faire un noeud en nouant les 2 fils, à 5 cm à peu près.

Enfiler l’étoile sur un des 2 fils et faire un deuxième noeud.

Assemblage de la montre charms

Prendre un morceau de ruban de 6 cm de long et mettre de la colle à bois sur une longueur de 4 cm en laissant les extrémités vierges pour pouvoir le maintenir.

Mettre les quatre réalisations côte à côte, sur une largeur de 25 mm au maximum. (! Au sens du cadran)

Placer un second morceau de ruban par dessus en appuyant bien.

Enlever l’excédent de colle éventuel avec un coton tige et maintenir à l’aide de pinces jusqu’à séchage complet. (photo 1)

Refaire à l’identique de l’autre côté en tendant bien les fils, jusqu’à séchage complet.

Couper le ruban superflu ainsi que les extrémités des fils. (photo 2)

Ce qui reste, doit être entièrement caché dans le fermoir à griffe.

Une fois cette étape vérifiée, placer le fermoir à griffe et l’aplatir à l’aide de la pince plate.

Faire la même chose de l’autre côté.

Achever la montre en plaçant la chainette d’un côté et le fermoir mousqueton de l’autre.

Ouvrir le dernier anneau de la chainette et y glisser éventuellement une breloque. S’aider de 2 pinces plates pour l’ouvrir et le refermer.

Ecarter l’anneau double de l’autre côté, à l’aide d’une pince perroquet, y glisser le fermoir et l’extrémité du fermoir griffe.

pdf-bricolage-montre-bracelet-charms

Un grigri de sac à main

Ce bricolage a été réalisé avec un groupe d’enfants de 23 élèves de 12 ans.

Tout est une question d’organisation  : en préparant le matériel à l’avance, en ayant testé la réalisation vous-même…

Je vous conseille de réaliser à l’avance une des trois étapes (ruban blanc, cabochon, fils perlés) avec deux ou trois enfants débrouillards. Ces enfants-ressources seront d’excellents bras droits et pourront vous épauler. Ils vous aideront à gérer le groupe… 

Matériel

un porte-clés à mousqueton argenté de 37 mm x 15 mm

17 cm de ruban chevron blanc en coton de 1 cm de large

du papier  pour transfert sur tissu

du papier pour photos

une imprimante

un fer à repasser

une planche à repasser

un fermoir griffe pour ruban argenté de 10 mm de large

un anneau double de jonction de 5 mm

une pince plate

une pince de bijou anneau en ouvreur

des perles à écraser

16 cm de fin ruban de satin de 4 mm de large

un support de cabochon rond argenté de 25 mm de diamètre

un dôme loupe en verre rond de 25 mm de diamètre

3 breloques argentées différentes et assorties

de la colle en bâton

du papier double face

de la colle Diamond Glaze

des perles de rocaille

20 cm de fil de pêche de couleur

du papier sulfurisé

un briquet

un petit bout de carton de 3 cm x 3 cm

du papier collant

 

Réalisation du ruban imprimé

Créer une phrase à l’ordinateur sur une longueur de 5 cm tout au plus et avec une taille d’écriture de «  12  », à peu près.

Mettre le papier-transfert de tissu dans l’imprimante et imprimer la phrase en miroir ( voir configuration de l’imprimante).

Suivre les instructions sur l’emballage du papier-transfert (temps de séchage…).

Découper la phrase et la placer retournée sur le ruban à chevron, à 2 cm du bord de gauche.

Placer le ruban dans un morceau de papier sulfurisé plié en deux et repasser en respectant les instructions sur l’emballage du papier-transfert.

Laisser refroidir et détacher le papier protecteur.

Si le papier ne s’enlève pas correctement, c’est que la température du fer est trop faible ou que le temps de repassage est trop court.

Passer l’extrémité du ruban dans l’attache du mousqueton et mettre un petit morceau de double face tout au bout du ruban.

Enlever le papier protecteur et bien superposer les deux extrémités du ruban.

Couper proprement la fin du ruban si nécessaire .

Mettre en place le fermoir griffe et une fois qu’il est bien positionné,  le pincer avec la pince plate.

A l’aide de la pince ouvreur d’anneau, placer l’anneau double et la breloque sur le fermoir griffe.

 

Réalisation des fils perlés.

Plier le fil de pêche en deux et passer la boucle derrière l’attache du mousqueton.

Repasser les extrémités du fil dans la boucle et serrer.

Enfiler les perles de rocaille et s’arrêter 4 cm, avant la fin.

Enfiler la perle à écraser puis la breloque et repasser l’extrémité du fil dans la perle à écraser.

Pincer, vérifier que le fil est bien coincé et couper l’excédent de fil.

Faire à l’identique avec l’autre fil.

 

Réalisation du cabochon de verre

Faire une photo de visage et la transférer sur l’ordinateur.

La mettre en noir et blanc et la réduire jusqu’à ce que le visage entre dans un disque de 25 mm de diamètre.

Créer un disque sur l’ordinateur de 25 mm de diamètre et le superposer sur le visage afin de s’assurer que ce dernier est bien entier.

Prévoir une petite partie du cou pour que ce soit plus joli.

Imprimer la photo sur papier-photo.

Découper un disque de carton de 25 mm, le placer sur le visage et en tracer le contour.

Découper le visage et le coller à l’aide de la colle en bâton à l’intérieur du support en cabochon.

Une fois la colle sèche, verser 5 gouttes de Diamond glaze sur le visage et presser le dôme de verre assez fort afin de chasser les bulles d’air.

Essuyer l’excédent de colle avec un mouchoir en papier et immobiliser le dôme de verre à l’aide de deux morceaux de papier collant croisés sur une surface qui ne risque rien (bureau…) jusqu’à ce que la Diamond glaze soit sèche.

Couper les extrémités du ruban en satin en biais et brûler les bouts légèrement.

Enfiler le cabochon sur le ruban de satin et faire passer les deux extrémités du ruban dans une perle à écraser.

Pincer la perle.

Mettre l’attache du mousqueton entre les deux morceaux de ruban et enfiler la deuxième perle à écraser et la pincer.

Couper proprement les extrémités du ruban et les brûler légèrement.

pdf-bricolage-photos-grigri

Les bulles de savon géantes et le support à fabriquer soi-même

Conseils  :

Privilégier les cordes de coton qui s’imbiberont beaucoup mieux.

Utiliser des bambous fraichement cueillis qui en séchant, se rétracteront sur les cordes et assureront un maintien parfait et une très longue durée de vie…

Rappeler aux enfants que pour réaliser des bulles parfaites, il faut les «  fermer  » en resserrant les bois….Leurs bulles s’envoleront alors sans s’éclater au sol.

Ne pas oublier de se placer dans le sens du vent.

Rappeler qu’il est inutile de remuer le liquide. En effet, cela risque de provoquer de la mousse et par ce fait,…. moins de produit sera à disponible.. 

Bon amusement  à tous !

Un tout grand merci au papa de Léa pour les très belles photos réalisées lors de notre fête d’école…

 

Matériel

des bambous «  verts  » de 2 cm de diamètre

de la corde en coton de 0,5 cm de diamètre

1 foreuse

des colsons ou attache-liens

1 entonnoir

1 fouet

1 bidon ou 1 bouteille de 1 litre ½

des billes

 

Liquide à bulles  (quantité pour 1,5 litre)

12 tasses d’eau

1 tasse de liquide vaisselle (Dreft)

1 tasse de fécule de maïs

2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

 

Réalisation du liquide à bulles

Diluer la fécule de maïs dans l’eau et ajouter le bicarbonate de soude.

Mettre l’entonnoir sur votre bouteille vide et verser le mélange.

Rajouter doucement le liquide de vaisselle pour qu’il mousse le moins possible.

Rajouter des billes. Elles permettront de mieux mélanger votre liquide lorsque la fécule de maïs se déposera au fond.

Le liquide peut être utilisé pendant plusieurs jours.

 

Réalisation des supports à bulles

Pour le petit modèle (enfant de 2,5 ans à 6 ans)

2 morceaux de bambou de  40 cm

1 corde de coton de 40 cm

1 corde de coton de 80 cm

Pour le grand modèle (enfant de 6 ans à 96 ans)

2 morceaux de bambou de  70 cm

1 corde de coton de 60 cm

1 corde de coton de 120 cm

Percer à l’aide d’une foreuse de part en part un trou, à 4 ou 5 cm de l’extrémité du bambou.

Passer les 2 cordes dans le même trou en veillant à ce que la plus courte soit au-dessus.

Réaliser un noeud en rassemblant les 2 extrémités. (côté extérieur du bambou)

Serrer un colson. (côté intérieur du bambou)

Pratiquer la même chose de l’autre côté.

Laisser tremper les cordes dans de l’eau brulante avant la première utilisation.

pdf-bricolage-bulles-de-savon-geantes

Ecrire une phrase d’auteur ou un texte sur un mur

Matériel

1 niveau

1 crayon effaçable à l’eau de type pour écrire sur les ardoises (ou éventuellement un crayon ordinaire…mais ce sera plus délicat pour le gommage)

1 coton-tige

des marqueurs Posca

1 feuille A4 de brouillon

1 crayon ordinaire

1 gomme

Réalisation du brouillon sur papier

Créer le texte ou la phrase à écrire sur le mur.

L’écrire au brouillon sur une feuille A4, au crayon ordinaire pour visualiser le nombre de mots à mettre par ligne.

Le nombre de lettres à écrire par ligne doit être plus ou moins pareil sur toutes les lignes.

Vérifier l’agencement des mots d’une ligne par rapport à celle du dessus et du dessous afin d’éviter d’avoir deux majuscules qui se touchent, le haut d’une consonne qui touche le bas d’une consonne…

Une fois satisfait du résultat, s’exercer toujours sur votre brouillon pour tester l’inclinaison de votre écriture en plaçant de petits traits parallèles et inclinés le long de vos lignes. Ce seront des rappels lorsque vous passerez au mur.

Réalisation de l’écriture sur le mur

Placer le niveau et faire au crayon effaçable, de très fins traits horizontaux qui représenteront les lignes.

Calculer les espaces entre les lignes et les tracer.

Placer une grande latte avec la bonne inclinaison et tracer les traits à travers toutes les lignes (pdf-schéma 1).

Si vous écrivez un texte, calculer la place dont vous disposez sur le mur, sur la première ligne.

Exemple  : 140 cm

Compter le nombre de lettres et les espaces entre les mots dont vous avez besoin afin de calculer la largeur de vos lettres.

Exemple  : J’ai besoin de 3 espaces de 10 cm et je dois tracer 22 lettres

Chaque lettre pourra tout au plus avoir  5 cm (140 cm – 30 cm =110 cm /110 cm  : 22 = 5 cm)

Pour avoir un beau résultat, toutes vos lettres devront garder cette même largeur.

Vérifier si le tout est possible, à chaque ligne et c’est parti  !

Rédiger votre texte au crayon effaçable très très légèrement et en prenant régulièrement du recul afin de vérifier la cohérence de l’ensemble.

Une fois satisfait (aucun mot oublié, orthographe en ordre…), il est temps de repasser le tout au Posca.

Je trouve qu’en grossissant les traits à certains endroits dans les lettres, le rendu est plus beau et plus «  vivant  ».

Après une heure, lorsque tout est bien sec, enlever avec le bout d’un coton tige humide, les marques de crayon effaçable.

Cela prend du temps et c’est un travail de précision. Néanmoins, une touche aussi personnelle rehaussera complètement votre pièce.

Sur la phrase «  Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours…  », j’ai collé des strass en cristal et j’ai peint dessous, trois poupées russes avec de la peinture acrylique.

pdf-bricolage-ecrire-sur-un-mur