Horloge murale

Avis aux professeurs qui veulent essayer cette réalisation…J’ai fait ce bricolage, en classe, avec 25 enfants de 12 ans.
Vous vous dites peut-être que ce n’est pas possible…mais oui, bien sûr…tout est une question d’organisation et de rigueur.
Le «truc», c’est de mettre une table avec le matériel pour un ou deux enfants, dans le couloir et d’en envoyer 1 ou 2, à la fois.
Occuper les autres dans des activités d’exercices afin qu’ils ne manquent rien et qu’ils puissent s’y remettre lorsqu’ils reviennent en classe.
Lorsqu’il est temps de s’arrêter et que vous êtes dans des couches de peinture, emballer les pinceaux et les rouleaux, individuellement, dans du papier aluminium,
en le serrant bien autour des poils ou de la mousse.
Vous êtes à la veille d’un w-end ? Pas de soucis, ils seront parfaits après 2 jours.
Vous êtes à la veille de vacances ? Mettez votre matériel au congélateur et faire dégeler au retour…
Faites un choix intelligent pour la planète…parfois jeter est plus économe que l’utilisation pour le nettoyage du matériel, de plusieurs litres d’eau ou de white-spirit, me semble-t-il…

Matériel

1 plaque de MDF de 30 cm x 40 cm et de 4 mm d’épaisseur
de la peinture acrylique taupe
de la peinture acrylique blanche (un petit peu)
du pigment terre d’ombre naturelle
1 rouleau mousse (5 à 10 cm) et son manche
1 pinceau plat (3 cm)
du papier aluminium
1 protection de table (journaux…)
1 petit bac à peinture
1 pochoir
de la colle adhésive non permanente en spray
1 brosse pochoir (taille variant en fonction du pochoir)
1 bâton à l’huile (= peinture à l’huile solide) ou de l’huile fine pour pochoir ( c’est le même produit que le bâton mais conditionné en petit pots), blanc ou blanc cassé ou gris très clair
1 vieille brosse à dents ou brosse à ongles
du white-spirit sans odeur
de la corde ou 2 clous
2 attaches adhésives toilées
de la colle à bois
1 mécanisme d’horloge
5 strass ou perles à fond plat
1 Posca blanc à fine pointe
du papier calque
1 imprimante
1 photo dans les tons sépias (10 cm x 15 cm)
1 cadre de bois fin ( 10 cm x 15 cm)
( Du carton à découper, des serviettes en papier assorties et du vernis-colle ont été utilisés pour le cadre de la photo…Les enfants découpaient le carton au cutter et en apposant la serviette, celle-ci faisait beaucoup de plis dans les arrondis. C’était vraiment compliqué. A refaire, je m’y prendrais autrement. J’utiliserais des cadres de bois rectangulaires (15 x 10 cm), achetés dans le commerce, que je peindrais dans un dégradé assorti et que je collerais avec une colle Pattex, sans clou ni vis.)

Préparation du fond de la plaque

(Mettre le prénom à l’arrière de la plaque et protéger la table.)
Mettre de la peinture taupe, en petites quantités, dans le bac à peinture et imprégner le rouleau, en le faisant rouler.
Mettre la première couche, sur la plaque en faisant des aller-retours horizontaux puis verticaux. Le résultat doit être, sans relief.
Laisser sécher.
Remettre une seconde couche de la même manière.
Une fois que cette seconde couche est appliquée et tant que la peinture est encore mouillée, tremper les poils d’un pinceau, dans le pigment et faire un bord ( 1,5 cm de largeur) sur tout le pourtour de la plaque.
Laisser sécher.
Prendre l’équivalent d’½ à 1 cuillère à café de peinture blanche et un peu d’eau.
Tremper l’extrémité des poils du pinceau plat, dans la peinture puis dans l’eau et étaler le mélange par traits horizontaux et réguliers sur toute la surface de la plaque.
Laisser sécher.
Votre plaque est prête !

Positionnement du pochoir

Créer un disque de carton. Il doit avoir une taille supérieure par rapport à la taille des aiguilles. (Ma trotteuse et ma grande aiguille mesuraient 9 cm, j’ai donc fait un disque de 10 cm de rayon)
Faire un trou au centre du disque et 4 marques qui correspondent à 12h, 3h, 6 h, 9h.
Placer le disque bien droit, sur la plaque et faire 5 repères ( centre et heures ci-dessus).
Mettre de la colle non permanente en spray à l’arrière du pochoir et le positionner sur la plaque. Placer de manière à ce que ce soit esthétique par rapport au centre du disque.

Réalisation du pochoir

Retirez avec un cutter la fine pellicule qui se forme à la surface du crayon à l’huile, après chaque utilisation.
L’huile, appliquée à la brosse à pocher, offre un aspect authentique à votre réalisation.                    ( Attention ! Plus on appuie fort, plus la couleur est intense.)
Prenez très peu de couleur avec la brosse et appliquez en tenant la brosse verticalement et en faisant des gestes circulaires.
Retirez délicatement le pochoir et nettoyez votre matériel avec le white-spirit et la brosse à dents ou à ongle pour enlever les résidus de colle.
Veiller, à ne pas « croquer » des petites découpes de votre pochoir.
Sécher avec un essuie, à plat.
Après 48h à 72h, votre réalisation au pochoir devrait être parfaitement sèche.

Préparation de la phrase décorative et du cadre-photo

Faire une phrase (Ici : Au fil du temps) qui apparaitra sur votre plaque, à l’ordinateur, en choisissant la taille et le lettrage.
Imprimer en miroir ( fonction qui se trouve dans « configuration imprimante »).
Décalquer votre phrase-miroir sur le calque, le retourner et le positionner sur votre plaque.
Repasser sur les traits pour qu’ils apparaissent sur la plaque. Mettre la phrase en blanc avec le Posca et laisser sécher 20 minutes.

Peindre le cadre en bois qui contiendra la photo. Y placer cette dernière et coller sur la plaque avec de la colle Pattex sans clou ni vis. (La photo ne pourra pas être changée par la suite.)

Préparation du système d’attaches

Coller à l’aide de colle à bois, les deux attaches adhésives toilées à l’arrière de la plaque. Chacune, à une distance de 6cm par rapport à la longueur supérieure de la plaque et à 9 cm de la largeur droite et gauche de la plaque.
Nouer une corde entre les deux attaches. La distance de corde, noeud à noeud, sera de 24 cm.
Forer un trou dans le centre de votre disque et monter le mécanisme d’horloge, comme indiqué. Si votre boitier à piles bouge de trop à l’arrière, le fixer avec 2, 3 points de colle Pattex, sans clou ni vis, sur le fond de la plaque.
Placer les strass avec de la colle à bois sur les marques faites pour les quatre repères des heures ainsi qu’un rappel sur le cadre de la photo.

pdf-horloge-murale-photos-supplementaires

Sachets de semences à offrir

A déposer sur les assiettes pour une belle table ou à coller sur une carte (Fête des mamans…)

Matériel

du papier calque de 80 à 110 grammes (Le papier de 70 gr est trop souple)

du papier clair blanc ou beige crème ou gris clair…

1 cachet (Dont la taille entrera dans la largeur ou la longueur de la face avant du sachet.)

de l’encre pour cachet

1 perforatrice

du ruban fin en satin ou  organza… (4 mm de large)

des perles de taille moyenne ou des breloques

1 briquet

Réalisation

Couper des rectangles de 17 cm x 7,5 cm dans le calque.

Tenir les rectangles de manière verticale.

Faire des plis à gauche et à droite de 1 cm (sur les longueurs) et un pli au-dessus de 1 cm (sur la largeur). Ce dernier pli permettra de fermer le sachet.

Evider les 2 petits carrés de 1cm x 1 cm (en haut à gauche et à droite).

Ramener le bas du rectangle jusque sous le rebord et faire un pli (fond du sachet) et donner un petit coup de ciseaux de 1 cm jusqu’au pli, pour pouvoir replier correctement les bords. A cet endroit, vous pouvez aussi évider des petits triangles (coups de ciseaux en biais).

Mettre du double face coupé en deux dans le sens de la longueur pour coller ensemble les rebords vers l’intérieur.

Faire un cachet sur un petit carré de papier cartonné blanc, beige…, le découper et le coller sur la face avant du sachet.

Placer les graines dans un petit sachet de plastique.

Glisser dans le sachet, la notice pour planter les graines.

Exemple : Roses trémière. Semer les graines très en surface. Semer au printemps et en été dans un mélange de terre du jardin et de terreau. La floraison a lieu en général l’année suivant le semis…

Replier le rebord du dessus du sachet et perforer pour pouvoir placer le ruban.

Passer le ruban et faire un noeud au milieu.

Enfiler la perle ou la breloque sur le ruban à l’aide d’une aiguille avec un grand chas.Si vous n’avez pas d’aiguille, vous pouvez passer le ruban dans la perle à l’aide d’un très fin fil de fer plié en «  U  ».

Refaire un noeud.

Passer la flamme du briquet près des extrémités de votre ruban afin qu’il ne s’effiloche pas.

pdf-sachet-de-semences

Peinture sur porcelaine (marqueurs Posca)

J’ai réalisé cette activité avec des enfants de 12 ans.

J’ai pris des petits animaux et personnages comiques sur internet et je les ai regroupés sur un document.

Les enfants ne pouvaient pas décalquer,  juste s’en inspirer.

C’est une activité très agréable, le rendu est très beau.

Le seul bémol, c’est que l’objet devra être lavé à la main et qu’il ne sera pas question de couper du saucisson dessus. La peinture ne résisterait pas à la lame et serait griffée.

Matériel

Posca de différentes couleurs  ( pointes  de 0,7 mm jusqu’à 1,3 mm)

Tasses, plats…pouvant passer au four traditionnel

du papier calque

1 feuille de brouillon

1 crayon ordinaire qui ne soit pas sec  (HB ou gras )

du ruban adhésif

1 photocopie de petits personnages ou animaux trouvés sur internet

Consigne donnée oralement aux enfants:

Le décalquage est interdit.

Vos personnages doivent rentrer dans «  un rectangle d’autant de cm de long et d’autant de cm de large  ». (Cela dépendra des objets à décorer.)

Il va se passer quelque chose sur votre objet. Votre personnage doit apparaitre au minimum deux fois et il doit lui arriver quelque chose, il doit agir.

Chercher avec les enfants quelques exemples possibles.

Réalisation

Tracer les rectangles.Si vous choisissez des objets arrondis, essayer préalablement la taille maximale des rectangles.

Dessiner l’histoire et les personnages.

Décalquer les personnages sur le calque .

Avertissement : Tout sera en miroir car l’autre côté du calque sera utilisé, pour transférer le dessin sur l’objet. Il faut donc veiller au moment du décalquage à le faire dans l’autre sens.

Je m’explique par un exemple  :

Le personnage de gauche a un ballon en main. Au milieu, son ballon s’envole. A droite, un oiseau le lui rapporte.

Au décalquage, c’est l’inverse. A gauche, un oiseau le lui rapporte. Au milieu, son ballon s’envole. Le personnage de droite a un ballon en main.

Vous pouvez également couper dans votre calque pour avoir plus facile et inverser les morceaux.

! Si vous voulez faire de l’écriture tout doit être fait en miroir. (ex: icrem qui donne à l’endroit merci).

Enlever les étiquettes des objets à passer au four et veiller à ce qu’ils soient propres.

Ecrire le prénom sous l’objet au Posca si les enfants ne signent pas leur oeuvre.

Retourner le calque sur l’objet et le fixer avec de petits morceaux de ruban adhésif.Le dessin est donc côté objet.

Repasser bien fort et plusieurs fois avec votre crayon ordinaire sur les traits.

Soulever pour voir si on distingue les traits.

Mettre en couleurs au Posca et laisser sécher à peu près une demi-heure.

La cuisson se fait en four ménager une demi-heure à 160°.

Dans une école, il n’est pas toujours facile de cuire….

Personnellement, j’ai emballé l’objet avec le petit mot explicatif suivant aux parents :

« Merci maman, papa de me passer au four une demi-heure à 160°. J’aime le nettoyage à l’eau froide ou tiède à la main. Le passage en lave-vaisselle m’est déconseillé. »

pdf-bricolage-photos-supplementaires-technique-posca