Tarte aux figues et amandes effilées

Ingrédients

1 rouleau de pâte feuilletée

200 ml de crème fraiche entière

2 ou 3 figues au sirop

1 jaune d’oeuf

1 ou 2 sachet(s) de sucre vanillé

des amandes effilées

Réalisation

Mettre la pâte feuilletée dans un moule à tarte et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Faire un joli rebord.

La couvrir d’une feuille d’aluminium ou de papier sulfurisé.

Y déposer du poids (haricots secs…) afin de l’empêcher de monter.

Préchauffer le four à 150° en chaleur tournante.

Enfourner la pâte et la précuire 10 à 15 minutes.

Enlever les haricots et le papier sulfurisé.

Couper les figues en rondelles et les disposer sur le fond de tarte.

Délayer à la fourchette le jaune d’oeuf, la crème fraiche et le (s) sachet(s) de sucre.

Verser sur le fond de tarte et saupoudrer votre préparation d’amandes effilées.

Cuire à 180° et en chaleur tournante jusqu’à ce que votre tarte soit dorée (à peu près 20 minutes).

Servir tiède ou froide.

Merci Eliane pour cette jolie recette  !

La galette des rois

Ingrédients

2 rouleaux de pâte feuilletée

50 g de sucre fin

3 jaunes d’oeufs

3 oeufs entiers

160 g de poudre d’amandes

160 g de sucre glace (impalpable)

135 g de beurre

200 ml de lait

10 g de farine

30 g de fécule de maïs

½ gousse de vanille

Réalisation

Dans un petit saladier, mélanger 50 g de sucre, 10 g de farine, 10 g de maïzena et 3 jaunes d’œufs.

Dans un casserole, faire chauffer 200 ml de lait et ½ gousse de vanille.

Quand le lait est très chaud, enlever la ½ gousse de vanille.

Verser le lait tout doucement, par petites quantités, sur le mélange sucre-farine-jaunes d’oeufs.

Une fois que le mélange est homogène, le mettre à feu moyen et fouetter jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Sortir le mélange du feu. Vous avez réalisé une crème pâtissière.

Dans un bol, mélanger 135 g de beurre (température ambiante), 160 g de poudre d’amandes, 160 g de sucre glace, 2 œufs et 20 g de maïzena.

Rajouter ensuite la crème pâtissière. Bien mélanger.

Prendre un rouleau de pâte feuilletée et le mettre dans un plat à tarte.

Humidifier d’un peu d’eau le rebord. Placer la crème d’amandes au centre de la pâte.

Mettre la fève!!!

Prendre un deuxième rouleau de pâte et recouvrir la crème d’amandes.

Bien sceller les 2 pâtes ensemble en roulant les bords.

Faire éventuellement des marques au couteau dans le dessus, sans perforer la pâte.

Battre un oeuf et enduire le dessus et les bords de la galette, à l’aide d’un pinceau.

Mettre la galette au four préchauffé à 200° .

Cuire 30 à 40 minutes, en chaleur tournante. La galette doit être bien dorée!

A consommer froide ou à peine tiédie…

Merci Marie Hélène pour cette succulente recette  !

Tiramisu aux fruits rouges et brisures de meringue

Dessert à préparer la veille pour déguster le lendemain.

Matériel

du papier sulfurisé

un batteur électrique

1 spatule

1 four ménager

1 vase en verre ( + ou – 14 cm de haut) (pour voir les couches par transparence)

 

Ingrédients

400 à 500 g de framboises, myrtilles, fraises…(fruits frais ou surgelés)

200 à 250 ml de coulis de framboises

3 jaunes d’oeufs (tiramisu)

3 blancs d’oeufs (tiramisu)

4 blancs d’oeufs (meringue)

250 g sucre glace

60 g de sucre vanillé

70 g de sucre fin

750 g de mascarpone

du sel

 

Réalisation de la meringue française

Pour ce dessert, elle doit être craquante, avec un coeur dur.

Le temps de cuisson est prolongé de 30 minutes à une heure, en fonction de l’épaisseur de la meringue.

Préchauffer le four à 100°, en chaleur tournante.

Séparer les blancs et les jaunes.

Dans un bol adapté, monter les blancs en neige avec une pincée de sel.

Une fois qu’ils sont montés aux ¾, commencer à rajouter le sucre glace au fur et à mesure, par petites quantités.

Votre mélange va prendre une couleur très brillante. En soulevant le batteur électrique, le mélange doit former un bec de perroquet… C’est alors que le mélange est prêt.

Mettre une feuille de papier sulfurisé sur une plaque pouvant aller au four.

Etaler la meringue en un grand rectangle, à l’aide d’une spatule large et veiller à avoir une épaisseur uniforme et de tout au plus 1 cm.

(Deux plaques seront peut-être nécessaires.)

Cuire 2h et prolonger d’une demi-heure si le coeur est encore moelleux car la meringue doit être craquante  !

 

Réalisation du tiramisu

Prendre 3 œufs.

Séparer les jaunes des blancs.

Battre les blancs en neige très ferme, avec une pincée de sel.

Mélanger au batteur le mascarpone, les jaunes d’oeufs, 30 g de sucre vanillé et 70 g de sucre fin.

Incorporer délicatement au mélange, les blancs d’oeuf montés en neige.

Une fois, le mélange bien homogène, laisser reposer une nuit, au frigo.

 

Réalisation du mélange des fruits rouges et du coulis

Mélanger les fruits rouges, le coulis et 30 g de sucre vanillé.

Si vos fruits rouges sont surgelés, les laisser dégeler avec le coulis et le sucre vanillé pendant la nuit au frigo.

 

Au moment de servir le dessert

Mettre au fond du vase, le mélange fruits rouges et coulis.

Veiller à ne pas faire d’éclaboussures, pour une préparation gourmande.

Mettre par-dessus le tiramisu.

Achever en recouvrant le tiramisu d’une couche de meringue préalablement brisée en morceaux.

Prévoir une grande cuillère pour servir.

Si vous avez un surplus de meringue, il peut être conservé dans une boite en fer.

La meringue conservera quelques semaines. Si elle devait se ramollir, vous pouvez la remettre au four une heure, à 100°.

Si vous avez l’idée de faire des verrines avec ce dessert, sachez qu’il est beaucoup trop apprécié et que ce serait un conditionnement trop petit  ! 🙂

Mini-cannelés

Temps de préparation: 15 minutes                   Temps de cuisson : 35 minutes

Ingrédients ( 1 cinquantaine de cannelés)

50 cl de lait

1 pincée de sel

2 œufs entiers

2 jaunes d’œufs

½ ou 1 gousse de vanille

100 g de farine

250 g de sucre en poudre

50 g de beurre

1 à 2 cuillères à soupe de rhum (facultatif)

Matériel

1 moule en silicone de mini-cannelés (18 pièces)

1 batteur électrique

Réalisation

Fendre la gousse de vanille. Avec la pointe du couteau, gratter les graines et les mettre dans le lait.

Faire bouillir le lait avec la gousse fendue et le beurre.

Pendant ce temps, mélanger la farine et le sucre puis incorporer les œufs d’un seul coup, au batteur électrique.

Verser ensuite une petite partie du lait bouillant sur le mélange et délayer, à l’aide du batteur, pour ne pas avoir de grumeaux. Verser le reste du lait en plus grande quantité.

Continuer à mélanger afin d’obtenir une pâte fluide comme une pâte à crêpes et laisser refroidir.

Placer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Certaines personnes cuisent déjà après une heure. Personnellement, je trouve que le lendemain, la pâte est plus épaisse, plus parfumée et les cannelés plus moelleux. 

Pour la cuisson, préchauffer le four à thermostat 7 (210°) et en chaleur tournante. Le symbole que j’utilise sur mon four est une petite hélice au milieu et un trait en haut et en bas.

(Il n’est pas nécessaire de beurrer les moules en silicone comme le préconisent certains.)

Verser la pâte refroidie dans les moules, en les remplissant au ¾.

Cuire 11 minutes.

Après 11 minutes, baisser le thermostat à 6 (180°) et continuer la cuisson pendant 22 minutes.

Des cannelés avec une croûte brune caramélisée et un intérieur bien moelleux, ne s’obtiennent qu’avec ces deux cuissons.

Démouler encore chaud.

Bon appétit  !