Faire-part de naissance d’Augustin : un faire-part parfumé

C’était en … 2004

Chaque personne l’ayant reçu, a pu le glisser dans son linge pour le parfumer, l’utiliser comme marque-page…

Matériel

de la lavande séchée

du ruban satin de 3 mm de large (4 cm par faire-part)

du double face

de la tarlatane (8,5 cm x 11,5 cm par faire-part)

du papier en fibre d’abaca (7,5 cm x 10 cm par faire-part) (Ce papier est souvent utilisé pour les emballages par les fleuristes.)

1 entonnoir de petite taille

du fil assorti

1 machine à coudre

du papier japonais (6 cm x 7 cm par faire-part)

1 joli cachet

1 marqueur assorti

de l’encre assortie à séchage rapide

1 rouleau de linogravure

Réalisation

Couper la tarlatane et le papier d’abaca.

Placer de manière centrée le papier d’abaca sur la tarlatane et piquer au point droit les deux côtés et le fond (en forme de U afin de pouvoir y glisser le faire-part).

Couper la feutrine.

Placer à l’aide d’un tout petit bout de double face le ruban plié en deux et le coller au milieu de la largeur supérieure de la feutrine, afin de faire une boucle de suspension.

Superposer la tarlatane sur la feutrine et piquer au point droit, à 0,5 cm du bord, tout le tour.

Laisser une petite ouverture dans le bas du faire-part, pour pouvoir glisser l’entonnoir et verser à l’intérieur, l’équivalent à peu près, de deux cuillères à soupe de lavande séchée.

Fermer l’ouverture.

Couper le papier japonais.

Encrer verticalement puis horizontalement votre cachet, à l’aide du rouleau de linogravure.

Imprimer le cachet et écrire à la main le prénom et la date de naissance de l’enfant.

Glisser l’annonce de faire-part dans la pochette.

Les enveloppes utilisées pour l’envoi étaient  en papier translucide (ou papier-beurre).

pdf-evenement-photos-supplementaires-faire-part-daugustin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *